InEdito applique le travail de l’empreinte pour raconter l’histoire du vivant dans des domaines aussi divers que l’art contemporain, l’architecture et la décoration d’intérieure.

Gérard Desquand et Sophie Renoir cultivent le goût des arts primitifs et puisent leur inspiration du côté des arts natifs, de l’art roman qui ont la rudesse et l’intensité du vrai. Ils s’inspirent des arts des origines et expérimentent le travail de l’empreinte sur différents matériaux tels que l’argile, la porcelaine, le métal, la pierre, le bois et le verre. Une histoire les conduit à choisir une ou plusieurs matières, celles qui révèleront au mieux la force lumineuse et authentique du sujet ou du vivant. Parce que la matière sublime l’idée et que l’empreinte laissée révèle un sens précis, InEdito étudie patiemment les matériaux, leurs volumes, leurs surfaces et parfois la pertinence de leur alliance, pour trouver le ou les supports adéquats qui feront résonner le sens de “l’histoire”.